CARLINE DE CASTRO


26 ANS

COMMENT SWITCHER EN STAGE DE FIN D’ÉTUDES ?
PORTRAIT D’UNE SLASHEUSE MULTI-POTENTIEL



Stage de fin d’études
Ingénieur à la SNCF en optimisation (elle travaille sur les placements des trains en gare)

  • Équipe appréciée
  • Secteur utile à la société
  • Gestion de projet
  • Manque de temps pour des side-projects
  • Rythme routinier


Créatrice du podcast ET VOILÀ !
Responsable de contenus et product owner pour WEEPREP
Free-lance en médiation culturelle et responsable de contenu
Photographe

  • Éducation alternative
  • Autonomie +++
  • Rencontres
  • Contact avec les enfants
  • Création de concepts et de parcours pédagogiques




Après des études d’ingé à Nancy, Carline déménage chez ses parents pour faire son Master à Paris Dauphine. Elle transfère dans sa chambre les affaires qu’elle avait à Nancy et se retrouve à devoir fusionner ses 2 dressing. Alors qu’elle fait le tri dans ses vêtements, la prise de conscience émerge. Pourquoi j’ai tout ça ? => véritable point de départ d’une réflexion qui va monter en puissance : la DÉCONSTRUCTION DES IDÉES ...
Après son Master, elle réalise un stage de fin d’étude à la SNCF. Son stage lui plaît mais elle ressent une profonde démotivation alors qu’on lui propose un poste à la fin de celui-ci. Il s’agit pourtant d’une suite logique dans son parcours

Qu’est-ce qui cloche ?
Des idées de projets en rapport avec l’éducation et la culture émergent, mais Carline ne sait pas comment elle pourrait les mettre en place en travaillant en tant qu’ingénieure. Elle ne se reconnait pas dans la formule du salariat classique.

Quel risque si je ne fais rien ?
Tirer un trait sur son épanouissement pour suivre un parcours idéal sur le papier.

Et DONC ? Je fais quoi ?
Carline prend son courage à deux mains et décide de jouer la transparence avec son boss, de lui expliquer son ressenti. Celui-ci apprécie son HONNETETÉ et tient particulièrement à la garder dans l’équipe, il lui propose alors un contrat de 3 jours par semaine pendant 15 mois. Cet emploi du temps lui permet de donner des Khôles de maths en prépa 1 jour par semaine, d’être bénévole à l’École Démocratique de Paris où elle apprend notamment à des enfants à lire en jouant au scrabble (une école qui accueille les enfants de 3 à 18 ans, qui a pour vocation de favoriser l'autonomie et la responsabilité, valoriser le partage et la coopération, donner confiance en soi et faciliter le développement de compétences transversales indispensables à tout adulte épanoui : de l’éducation alternative). Elle réalise également sa 1ère expo photo, accueillant plusieurs artistes, elle se surpasse en présentant son expo à des classes d’élèves venus la découvrir, elle SORT DE SA ZONE DE CONFORT. A la fin de son contrat, malgré ces aménagements d’emploi du temps elle se sent désinvestie. Ça la déprime de mettre un réveil le matin pour aller toujours au même endroit. Une nouvelle étape se profile...
LA PREMIÈRE ÉTAPE DE CE NOUVEAU CHAPITRE ?
Continuer de travailler pour la SNCF...? OK ! Mais en FREE-LANCE, de façon ponctuelle, pour une gestion 100% autonome de son emploi du temps.

Dès la fin de son contrat, Carline mène d’autres projets:
- Elle s’associe à un couple pour la création d’une école alternative et avec eux, elle conceptualise ses idées. Une divergence de vision entre associés l’amène à quitter le projet au bout de 4 mois. - Elle réalise une mission de médiation culturelle. Pendant 1 mois et demi elle vient en renfort pour l’organisation d’un festival Art & Sciences. Elle est là pour créer des choses concrètes et briefer des équipes, et c’est ça qui l’anime. Carline réalise que le réseau a une importance fondamentale dans le développement de ses activités et que les opportunités apparaissent lorsqu’elle OSE dire ce qu’elle veut.

Carline se pose beaucoup de questions. Après cette mission en médiation culturelle elle ne sait pas quoi faire. Elle continue de tester. Chante, danse, écrit, comme une thérapie. pendant 2 mois. Jusqu’au jour où, en Juin 2018, elle voit un message sur Facebook (RÉSEAU !), une amie d’amis lance une application d’orientation scolaire pour les ados. Ça lui parle, elle rencontre la fondatrice et l’entente est parfaite ! Une nouvelle aventure commence en free-lance. Carline entre en jeu dans la conception de l’application avec des développeurs et des designers. Elle évolue au sein de l’équipe en tant que chargée de produit. En parallèle émerge son projet de podcast pour donner la parole aux enfants. Elle veut montrer qu’on a tout à gagner à avoir un rapport plus horizontal avec les enfants.
UNE QUESTION FONDAMENTALE POUR CEUX QUI SOUHAITENT CHANGER DE VIE

La particularité de Carline est qu’elle vit sous le toit de ses parents, ce qui est sécurisant sur le plan financier. Cette situation lui permet de tester sans stresser et de se sentir libre dans la gestion de ses projets. Elle peut également faire quelques économies.

Mais c’est pas chiant de vivre chez ses parents ?
La pression sociale l’amène à se demander “Merde, il faut que je parte ?”. Carline choisit de déconstruire cette croyance disant qu’il faut à un certain âge prendre son indépendance. Elle préfère faire face aux conflits pour trouver l’équilibre, et aimer habiter avec ses parents.
Juin 2019, alors qu’elle a l’impression de se reposer sur ses lauriers (elle n’a pas cherché d’autres clients !), Carline démarre une formation de groupe - SWITCH COLLECTIVE - Formule “J’irai au bout de mon switch”


UN SUJET POUR LES INDÉPENDANTS

Pour sa première mission c’est le client qui a fixé le prix. Le budget était prédéfini. Mais ce n’est pas la rémunération qui motivait Carline, c’était l’expérience. Elle pratique aujourd’hui un prix fixe à la journée, qu’elle adapte en fonction du type de mission.

  • Ne pas mettre de réveil et respecter ainsi son besoin naturel de sommeil.
  • Aller à la danse au moins 1 fois par semaine pour être concentrée sur son corps et se vider la tête
  • Écouter son corps pour adapter ses activités


Un podcast de développement personnel Change ma vie, outils pour l’esprit Clothilde Dusoulier
Et plus particulièrement l’épisode 8 - L’indépendance émotionnelle 







Faire grandir son podcast Continuer sa mission pour WEPREEP
Réaliser des ateliers de développement personnel et faire des “déclics” aux gens Répondre à des missions qui ont du sens pour elle

  • Rester libre de ses choix
  • Aider les autres
  • Continuer à apprendre
  • Jouer un rôle dans l’éducation
  • Avoir un impact positif
  • Être fidèle à soi-même



ÊTRE SLASHEUR ? QU’EST CE QUE C’EST ?


C’est cumuler plusieurs métiers par envie. Le ministère du travail parle de “pluri-actifs”. 

On appelle “slasheurs” des travailleurs qui exercent plusieurs activités, en référence au signe “/” qui sépare les différentes activités quand ils les énumèrent (notamment sur Linkedin). 
Les slasheurs sont des travailleurs qui ne se reconnaissent pas dans le choix d’une voie unique. Ils sont davantage généralistes et polyvalents que spécialistes d’un sujet.
(Source : lesnouveauxtravailleurs.fr)


OSER ESSAYER


ACCEPTER D’ÊTRE DÉBUTANT



DÉCONSTRUIRE ET SE DEMANDER POURQUOI ?


PARLER AUX GENS



POUR CONTACTER CARLINE c’est ici :
Linkedin
ou par email : de.castro.carline@gmail.com

SES COMPTES INSTAGRAM
Podcast Et Voila !
Photos Carlinepop

LES RÉFÉRENCES DE L’ARTICLE
Podcast Change ma vie épisode 8
Se former : SWITCH COLLECTIVE - J’irai au bout de mon switch


- Publié en Novembre 2019 -

Mark