GAELLE LE HERISSE


34 ANS

APPUYER SUR PAUSE ET S'ÉCOUTER POUR SWITCHER



Business Development Manager
Latin America & Spain
dans le secteur de l'innovation médicale

  • Voyages, découvertes
  • Polyvalence
  • Autonomie
  • Sens : soulager la douleur
  • Une fatigue accumulée au bout de 7 ans
  • Le cerveau connecté non stop au boulot



  • Accompagner l'humain
  • Écouter l'autre et le comprendre
  • Améliorer le bien-être et soulager les autres
  • Aider les gens à identifier le positif
  • Transmettre des outils simples et concrets
  • Être créative
  • Découvrir le vaste champ de la conscience




Après son Master en Marketing et Stratégie à Dauphine, Gaëlle fait son stage de fin d'études chez Impeto Médical.
Une toute petite entreprise dans le médical créée par son voisin, permettant de dépister des maladies affectant les petits nerfs, une mission qui a résonné en elle. Gaëlle y passera 7 ans en tant que Business Development Manager pour l'Amérique Latine et l'Espagne. Gaëlle adore son travail, elle est ultra investie. Tout le monde dans la boîte est super motivé, c'est l'ébullition. Elle part environ une fois tous les deux mois en voyage outre-atlantique. Son rôle est de vendre, suivre des études cliniques dans les pays, développer des partenariats de recherche avec les hôpitaux, les universités, chercher les distributeurs pour les machines médicales, et former les neurologues. Très sérieuse dans ses missions, elle a en plus l'impression de partir en vacances régulièrement car elle voit ces voyages comme l'occasion de visiter, découvrir, faire la fête et des découvertes et rencontres improbables. Lorsqu'elle rentre à Paris, Gaëlle a une vie sociale très développée. Elle sort beaucoup, profite à fond.
Elle prospecte en Europe. Cette initiative donne des résultats rapides. Ce qui la conduit à faire des déplacements à la journée dans cette zone, en plus de ces déplacements en Amérique Latine. Le rythme commence à devenir beaucoup trop soutenu.

Qu’est-ce qui cloche ?
Partir à 5h du mat, rentrer à minuit ... ce nouveau rythme devient petit à petit épuisant. La machine qu'elle déplace pour ses rendez-vous pèse 30 kg. La fatigue physique s'installe, mais elle pense que ça va passer, donc elle continue.
Mais au bout d'un moment, d’un coup, en dehors de rendez-vous pros, elle ne fait plus que dormir. Elle ne sort plus, elle ne découvre plus, elle ne visite plus. Faire des déplacements et dormir sont devenus ses deux seules activités. Elle est au bout du rouleau physiquement.
Elle consulte un médecin, qui l'arrête 2 semaines. Elle comprend assez vite qu'elle doit arrêter ce travail. Gaëlle se prend en main immédiatement et retourne au boulot au bout d'une semaine pour parler à son boss de sa décision et trouver rapidement une fin. Le jour même elle parle de son départ. Elle obtient une rupture conventionnelle, elle ne fera un dernier déplacement pour le congrès de neurologie européen à Amsterdam durant les 3 derniers mois.

Et DONC ? Je fais quoi ?
Pendant ses vacances, elle discute avec son cousin RH et lui explique ce sentiment nouveau : elle n'a aucune envie de retourner bosser et sent physiquement épuisée.
Elle prend conscience qu'elle doit changer de métier car elle aimait tout dans sa boîte. Elle est simplement partie parce qu'elle était fatiguée. Elle sait que les mêmes missions ailleurs ne résoudront pas son problème. Elle est démarchée par des boîtes qui sont intéressées par l'aspect international de son profil : ce qu'elle veut fuir. Elle ne veut plus voyager autant, elle n'a aucune idée de ce qu'elle veut faire maintenant et ça l'angoisse un peu, du coup elle part dans tous les sens … travailler dans la recherche de financement pour un projet de nettoyage des océans alors qu’elle ne connaît rien à la fiance … mettre en place un système de poubelles rouges dans les immeubles afin de récolter les objets réutilisables… alors qu’elle n’a pas du tout envie de se lancer dans un projet d’entreprenariat avec investissement, postuler à un post de chargé de programmation évènementiel dans une ONG alors qu’elle a zéro expérience… ouvrir un restaurant, boutique vegan avec deux amies alors qu’elle épuisée… retourner au Costa Rica ou Mexique pour ouvrir un petit écolodge de cabanes dans la jungle alors que, étrangement, elle ne veut plus quitter Paris…

Elle constate qu'elle ne fait pas comme tout le monde et qu'elle ne sait pas où elle va. C'est inconcevable pour elle de se poser, d'appuyer sur pause. Aujourd'hui, elle le recommande !
Son cousin lui conseille de suivre la formation Fais le Bilan de Switch Collective. Elle y va les yeux fermés. Ça lui fait un bien fou, même au niveau perso. Elle est également rassurée par ce cadre d’exploration.

Pour s'aérer la tête et appuyer sur pause pendant 2 semaines, elle part marcher vers Saint-Jacques de Compostelle avec sa cousine. Pendant ce séjour, elle lui fait faire des petits exercices d'introspection appris chez Switch. C'est le point de départ qui la conduit à s'orienter vers l'accompagnement humain. Elle recommande Saint Jacques à tout le monde, le chemin est fléché il n’y a rien à penser, on se lève et on se couche en riant et discutant, c’est comme si on prenait un café, pendant de deux semaines en l’occurrence, avec des discussions légères et profondes qui partent dans tous les sens.
Puis elle part en Thaïlande avec une amie et s'inscrit à une formation de massage pendant 2 semaines 8h de massage par jour à donner et recevoir tout en apprenant : elle a besoin de prendre soin de son corps, de trouver des solutions face à cet épuisement physique, et d'apprendre des choses. Elle s'intéresse au coaching, au bien-être, à la naturopathie, à la sophrologie, aux techniques énergétiques... La direction de son switch émerge, elle veut soulager des douleurs et les blessures.

Cette période de transition n'est pas toujours facile. Elle a parfois l'impression d'avoir "raté la marche" par rapport à ses amis de fac qui eux continuent d'évoluer professionnellement, de grimper les échelons, de monter en salaire. Elle se sent différente.
LA PREMIÈRE ÉTAPE DE CE NOUVEAU CHAPITRE ?

Gaëlle se rend compte que les gens aiment se confier à elle. Elle est touchée par ce qu’elle entend et souhaite toujours aider les autres.

La sophrologie a le pouvoir de soulager le stress, le mal-être. La dimension spirituelle de la sophrologie, associée au protocole médical de la discipline et une durée d'études courte ont convaincu Gaëlle, elle veut se former.
Elle trouve une école sérieuse à Paris et suit les cours tous les vendredis pendant un an.
En parallèle elle fait des missions en freelance pour son ancien employeur.
Elle s'inscrit sur l'application Side, pour faire des missions à la journée. Elle a besoin de ce sas de transition : faire des missions sans responsabilité, et sans suivi. Travailler un nombre d'heures défini, et ne plus y penser en quittant.

En avril 2017, Gaëlle signe son départ de son entreprise. Pendant les 3 mois de préavis, elle suit le programme switch en parallèle et part en congés en juillet-août. En septembre elle s’inscrit à sa formation pour devenir sophrologue.
Fin 2018, Gaëlle démarre son activité dans son cabinet au coeur de Paris dans le deuxième arrondissement de Paris qu’elle partage avec un pianiste auteur compositeur et avec qui elle a un projet en développement de séance de sophrologie sonore. Elle pratique des séances individuelles de Sophrologie. Elle organise également des ateliers avec une amie sophrologue rencontrée en Erasmus en Suède il y a plus de 10 ans. C’est tellement agréable de travailler avec une personne sérieuse, de confiance, bienveillante, partageant les mêmes valeurs. Elles proposent des ateliers dans différents lieux qui leurs plaisent comme la Recyclerie et sont en contacts avec d’autres lieux. A peine un an après le début de son activité, elles réalisent un rêve dont elles avaient parlé il y a 1 an… : amener la sophrologie à Beaubourg afin de rentrer encore plus en contact avec l’art, les œuvres, et ce qu’elles provoquent en nous. Elles vont animer des ateliers de sophrologie sur le thème de l’art et l’écologie à Beaubourg, pieds nus au milieu des œuvres, prendre conscience de son corps, de ses émotions face aux œuvres et de l’environnement. Elles sont vraiment ravies, très excitées et curieuses de la suite de leur aventure. Ceci fait notamment suite à un atelier de Reiki que Gaëlle a animé à Beaubourg avec Sophie Rusniok, encore une fois un moment magique, seuls au musée avec les œuvres de François Soulages et le mur d’André Breton si spécial.

Aujourd'hui, Gaëlle gagne moins d'argent que pendant son CDI.
Mais comme elle le dit si bien : "il faut voir les choses comme un package". Effectivement d'autres gagnent plus d'argent. Mais à quel prix ? S'ils travaillent comme des fous, et attendent les week-ends ou les vacances comme le graal, alors ça ne lui fait pas envie. Elle a préféré adapter ses modes de consommations, et vivre. Définir ses besoins financiers et travailler en fonction et non travailler et dépenser l’argent disponible. Avoir du temps libre, peu de contrainte, lire, aller au musée, voir ses amis, se balader, s’organiser de manière totalement libre en fonction de ses envies, faire des missions de conseils dans le domaine médical ponctuellement, c'est là sa richesse. Elle ne manque de rien. Elle réalise que c’est une chance.

C'est aussi tout son mode de vie qui a changé.
Elle aime prendre le temps de créer avec ses amis. Aller dans les bars et boire des coups, c'est sympa, mais construire des choses ensemble c'est encore mieux. Elle découvre leurs complémentarités, et apprécie la force du collectif dans la réalisation de projets (découvrez dans la rubrique "SA VIE PRO DEMAIN" les diverses activités de Gaëlle).
Ce qui est nouveau aussi, c'est qu'elle prend le temps d'aller au bout de ses projets en acceptant que ça prenne plus de temps et en les construisant pas à pas au lieu de partir dans tous les sens, ne jamais avoir le temps de finir et abandonner.
UNE QUESTION FONDAMENTALE POUR CEUX QUI SOUHAITENT CHANGER DE VIE

Pendant ces 7 années à beaucoup voyager, Gaëlle n'a pas eu le temps de beaucoup dépenser ! Elle avait donc un peu d'argent de côté. Avec son CDI elle a également pu emprunter pour sécuriser son logement.
Elle insiste beaucoup sur l’aspect financier. Pour elle, c’est une sécurité qui lui a permis de se lancer et c’est un aspect important à étudier afin de ne pas tomber dans une spirale difficile et de réaliser son switch en douceur. C’est un aspect qu’elle a vraiment bien travaillé afin de tenir sa reconversion dans la durée.

Sa rupture conventionnelle lui a aussi permis de sécuriser les finances grâce aux aides de Pôle Emploi, elle ne l’a pas beaucoup utilisé puis l’a arrêté parce qu’elle déclarait ses missions tous les mois mais c’est une sécurité qu’il est agréable de savoir présente.
Pendant son année de transition, Gaëlle a réalisé des missions ponctuelles pour son ancienne boîte en freelance, pour d’autres entreprises dans le domaine médical ainsi que des missions à la journée dans différents domaines : livraisons, états des lieux, visites d’appartements, maintenance, ménages pour airbnb, etc...
En Mars 2017, Gaëlle a suivi la formation Fais le Bilan de Switch Collective, un programme collectif qui aide notamment à identifier ses super-pouvoirs, ses appétences, ses talents.

Le travail d'introspection qu'elle y a réalisé lui a permis d'en savoir plus sur elle-même et ainsi s'orienter vers une voie qui lui correspond.
Aussi, elle a eu le soutien de sa famille et de ses proches qui voulaient avant tout que Gaëlle prenne soin d'elle. C’est assez précieux dans une période où tout est flou et remis en question.


  • Gaëlle aime se laisser porter au grès de ses envies pour mettre la bonne énergie dans ses actions.

  • Marcher et contempler tiennent une place indispensable dans son quotidien. Elle prend le temps de vivre.

  • Suivant ses besoins, elle s'applique ses propres séances de sophrologie en audio ou celles d’autres sophrologues et pratique la méditation, le reiki, le massage sans récurrence prédéfinie.

  • Partager du temps avec ses amis est également une grande source d'énergie et de plaisir.


Ou plutôt LES recos de Gaëlle :

Deux podcasts France Culture : Les Chemins de la Philosophie ou Le Journal de la Philo. Elle aime les pistes de réflexion que ça suscite.



Le Livre Vers la sobriété heureuse de Pierre Rabhi pour son éclairage sur notre rapport à la consommation et sa volonté de remettre l’humain et la nature au coeur de nos préoccupations.



Le film Lisbonne Story de Wim Wenders qui nous démontre la beauté de la contemplation de l'instant présent et des scènes de vie sublimes que nous vivons constamment et qu’il est heureux d’apprendre à contempler.

Les humoristes comme Guillermo Guiz.
Les livres de Rûmî, poète humaniste, dont les poèmes ouvrent le regard sur le monde et le cosmos et véhiculent une bonne énergie.



Développer sa clientèle en séance individuelle
Développer la réalisation d’atelier
dans différents lieux
Suivre 1 formation par an pour enrichir sa pratique et apporter toujours plus d’informations aux personnes qu’elle reçoit
Garder du temps pour les side-projects :
  • Éditer un conte fantastique qu'elle a écrit lors d'un voyage en Mongolie.
  • Réaliser un documentaire sur l'écologie avec deux amies
  • Continuer de développer son groupe de musique avec une amie - Gaëlle écrit les paroles et monte les clips 


  • Être dans l'action
  • Écouter ses envies, ses besoins
  • Réaliser des projets stimulants avec des amis
  • Vivre et profite
  • Apprendre toujours plus sur l’art et la philosophie



LA SOPHROLOGIE, QU'EST-CE QUE C'EST ?


Le mot Sophrologie vient du grec:
          SOS: équilibre, harmonie
          PHREN: esprit, conscience
          LOGIE: étude, apprentissage
Il s’agit donc d’un apprentissage pour une conscience plus harmonieuse, pour aborder plus sereinement le quotidien grâce à des outils simples et concrets.
Grace à ces outils, les tensions diminuent, la confiance s’amplifie et le calme intérieur s’installe pour retrouver tout votre potentiel et votre vitalité, au fil des séances et de l’entraînement.

La sophrologie s’applique aux domaines du sport, des arts, de la santé, des études et des entreprises. C’est une véritable méthode adaptée pour les enfants, les adolescents et les adultes.
(Source : uneseanceunoutil.com)


DÉFINIR SES BESOINS FONDAMENTAUX


ASSURER LES FINANCES



RESTER CONNECTÉ À LA RÉALITÉ


SE FORMER

NE PAS REPLONGER

ASSURER LA QUALITÉ DE SON SERVICE

BIEN S’ENTOURER



POUR CONTACTER GAËLLE c’est ici :
Par email : gaelle.leherisse@gmail.com
Son site Une séance, un outil

LES RÉFÉRENCES DE L’ARTICLE
Se former : SWITCH COLLECTIVE - Fais le Bilan
L'application Side, pour faire des missions à la journée 
Podcasts : Les Chemins de la Philosophie ou Le Journal de la Philo.
Film : Lisbonne Story de Wim Wenders
Le compte Instagram de Rumi


- Publié en Février 2020 -

Mark