JULIETTE WAIT


34 ANS

QUAND LA MATERNITÉ TE FAIT SWITCHER




Responsable Communication
dans une ONG au Cambodge
(Passerelles Numériques)

  • Secteur passionnant 
  • Engagement societal 
  • Gestion de projets 
  • Voyages 
  • Stress


Mère au foyer

Créatrice des ATELIERS MAMANÉ (portage physiologique)

Allaitement (formation en cours)

  • Être disponible pour sa fille 
  • Avoir un impact positif 
  • Accompagner les parents 
  • Être au contact des familles 
  • Faire plaisir




Juliette est une femme pleine d’énergie qui fait les choses à fond ! Elle a beaucoup voyagé et s’est investie dans des associations en lien avec l’éducation d’enfants et de jeunes adultes en Asie en tant que responsable de communication notamment. Elle adore ce qu’elle fait, et se met très souvent la pression pour bien faire.
Un projet bébé et l’envie d’être aux côtés de ses proches l’amènent à rentrer en France. Après plusieurs mois de vains espoirs... dès son retour à Paris, jolie surprise : elle est enceinte !

Qu’est-ce qui cloche ?
Ce bébé qui va arriver bouscule la vie de Juliette et lui fait prendre du recul sur son rapport au travail. Elle prend conscience qu’elle désire s’épanouir dans un autre contexte professionnel. Cette pression qu’elle se mettait était nocive et a joué un rôle probable dans sa difficulté à tomber enceinte. Les horaires souvent imposés par son métier sont, selon elle, incompatibles avec la vie de maman qu’elle imagine.

Et DONC ? Je fais quoi ?
Juliette vit une grossesse de rêve. La préparation à l’arrivée de l’enfant la passionne, c’est comme une révélation. Elle prend soin d’elle et se sent profondément bien, en forme, sereine. Elle lit beaucoup sur l’accouchement et ses suites. Elle réalise qu’elle ne reprendra pas le chemin du travail durant la première année de sa fille. Pourtant, des questions sur ses nouvelles envies émergent. Ainsi, en Octobre 2017, sur la recommandation d’un ami, elle suit le programme FAIS LE BILAN de SWITCH COLLECTIVE - une alternative au bilan de compétences qui aide à redonner du sens au travail. La force du collectif porte ses fruits. À l’issu de la formation, c’est la piste de l’enseignement qui retient son attention. En Décembre, son bébé arrive. La naissance et les différentes étapes qui suivent fascinent Juliette. L’accouchement, l’allaitement, le portage... Elle prend chaque jour (et nuit !) un immense plaisir à s’occuper de sa fille. Pourtant, au fur et à mesure de ses lectures et expériences, certains dictats de la société et la méconnaissance autour de ces sujets l’interrogent. L’envie de partager ces connaissances nouvelles se niche dans son esprit.
EXPLORER LES PISTES

L’ÉDUCATION :
Juliette se renseigne sur le parcours d’institutrice, elle se rapproche d’une école alternative pour réaliser un stage d’observation d’un mois et demi, un test terrain. Elle réalise une journée d’essai. Ce stage va lui imposer de faire garder sa fille sur une grande amplitude horaire. Elle n’est pas prête, et ne se sentait pas non plus à sa place (syndrome de l’imposteur ?). “Je ne peux pas passer autant de temps avec des enfants et confier la mienne, si petite”. Elle décline le stage ! PISTE ABANDONNÉE

Le PORTAGE et l’ALLAITEMENT : Juliette pratique, et constate les bienfaits. Elle crée du lien avec des femmes qui vivent des expériences similaires lors du 4ème trimestre de grossesse. Une sorte de “mothers group” qu’elle retrouve toutes les semaines. Elles partagent leurs bonheurs, leurs galères, leurs astuces et des petits gâteaux. En bref, elles échangent et font quelque chose d’essentiel, notamment dans le post-partum : rompre l’isolement. Elle lit beaucoup, et assiste à des réunions à la LECHE LEAGUE une fois par mois (une association pour le soutien à l’allaitement maternel et un réseau autour de la parentalité). Juliette découvre les enjeux de l’allaitement en France. Concernant le portage, là encore, une passion émerge. Juliette est sollicitée par ses amies et adore les conseiller. Mais elle réalise que la transmission de ce savoir ne s’improvise pas. Elle utilise Instagram pour suivre des mamans, apprendre des choses sur les sujets qui l’intéressent. Et entre en contact avec des monitrices de portage, qui lui recommandent une formation.

Juliette devient monitrice de portage après avoir suivi une formation à Paris. Un investissement acceptable, et une organisation pratique (5 jours), pas trop loin de chez elle, gérable avec son bébé. Elle apprend le portage physiologique et comment le transmettre à des parents. Une très bonne formation dispensée par des femmes passionnantes et passionnées, qu’elle recommande vivement (si vous êtes intéréssé, contactez Juliette en bas de page). Elle lance ses ateliers en septembre 2019, et ça cartonne : ATELIERS MAMANÉ est né. Aujourd’hui, elle est inscrite sur des plateformes de monitrices de portage, se fait connaître par le bouche à oreille, et une asso lui envoie des clients. De nombreuses choses lui plaise mais elle apprécie particulièrement de voir les parents gagner confiance en eux et dans leur rôle de parents. Juliette se sent UTILE.
UNE QUESTION FONDAMENTALE POUR CEUX QUI SOUHAITENT CHANGER DE VIE

En rentrant en France, Juliette avait droit aux allocations chômage, ce qui lui a permis de développer sereinnement ses nouveaux projets. Aujourd’hui, s’occuper de son enfant une grande partie du temps nécessite de faire des “sacrifices” financiers mais c’est aussi l’occasion de revoir ses priorités et sa consommation

Juliette n’est pas restée seule avec ses questions.
Elle conseille de bien s’entourer !
Et de confronter ses idées avec un entourage bienveillant et de qualité.

Elle a beaucoup apprécié la force du collectif lors de sa formation FAIS LE BILAN de SWITCH COLLECTIVE.

L’organisation de Juliette est dépendante des besoins de sa fille de 2 ans, mais certains rituels lui sont essentiels pour un bon équilibre :

  • prendre un bon petit-déjeuner tous les matins
  • prendre une douche (seule si possible !)
  • consacrer un soir par semaine à se faire plaisir et laisser l’esprit s’évader (un ciné, ou un dîner avec une amie...)
  • recharger les batteries avec son conjoint


Un podcast sur... la parentalité !
La Matrescence Clémentine Sarlat

Le podcast qui parcoure la vie des parents ou futurs parents pour leur donner des outils, des clés grâce à des interviews de professionnels & des témoignages de parents.





Développer ses ateliers de portage, toucher des populations plus variées et se spécialiser
Continuer à se former en lien avec la parentalité

  • Rester libre de ses choix
  • Aider les autres/transmettre
  • Continuer à apprendre
  • Avoir un impact positif
  • Maintenir un bon équilibre pro/perso



ET LE MAMANÉ ? QU’EST CE QUE C’EST ?


C’est la manière que nous adoptons tous pour nous adresser à un petit enfant. D’instinct, notre façon de parler à un bébé change : la voix est plus douce, le débit est plus lent, la parole s’étire et on adapte notre vocabulaire… Saviez-vous que c’est une étape très importante dans le développement du langage puisque les bébés y sont particulièrement réceptifs et c’est essentiel dans l’appropriation de la langue maternelle ?


TRAVAILLER LA CONFIANCE EN SOI ET SE LANCER


OSER DEMANDER
DE L’AIDE



S’ENTOURER DE PERSONNES DE QUALITÉ QUI PARTAGENT
NOS VALEURS



AVANCER PAR PETITS PAS




POUR CONTACTER JULIETTE c’est ici :
Par email : julietwait@gmail.com

ATELIERS MAMANÉ
Sur instagram @ateliersmamane
Son site (en construction à l’heure où je l’écris) ateliersmamane.com

LES RÉFÉRENCES DE L’ARTICLE
Podcast La Matrescence
Se former : SWITCH COLLECTIVE - Fais le bilan calmement


- Publié en Novembre 2019 -

Mark